FBF : Que cache la convocation lancée par Anjorin ?

anjorin-talon (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Fédération Béninoise de Football vient de lancer par le biais d’un communiqué, une invitation aux délégués des clubs à un congrès extraordinaire le samedi 7 janvier 2017. Un congrès extraordinaire qui selon le communiqué est destiné à :

Que cache réellement cette invitation ?

Anjorin Moucharafou va surement tenter de sauver le mémorandum signé par la famille du football devant le président Patrice Talon. Un mémorandum qui ne devrait pas avoir l’accord de la FIFA d’après ses textes. La Fédération dirigée par Gianni Infantino n’accepte pas l’ingérence de l’Etat dans les affaires de ces affiliés. La proposition de passer à un comité exécutif de 21 membres étant une idée du Chef de l’Etat Patrice Talon, il faut forcément qu’un congrès le valide. Le Bénin sera sans doute sanctionné lors du prochain congrès de la FIFA si rien n’est fait avant.

La date du 7 janvier interpelle aussi. La CAF procédera au tirage au sort de la phase éliminatoire de la CAN 2019 le 12 janvier 2017 soit 5 jours après le congrès extraordinaire de la FBF. Le congrès devrait donc valider et adopter le mémorandum du vendredi 23 décembre et signifier ainsi à la FIFA que le bureau de 21 membres n’a pas été imposé par l’Etat.

La forme choisie par le gouvernement pour imposer un comité exécutif de 21 ne répondrait pas au mode de fonctionnement de l’instance faîtière. Seul le congrès est qualifié pour apporter des modifications. La convocation extraordinaire  du congrès serait donc une manœuvre qui devrait éviter une rechute au football béninois, malade de ses acteurs,  en réanimation.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!