Ahouenvoebla, Anjorin, Ajavon et Attolou reçus par Yayi ce jour !

Décidemment le président de la république du Bénin, le Docteur Boni Yayi, est décidé à ne pas empêcher l’épanouissement de la jeunesse.

Le ministre des sports a annoncé récemment la suspension des championnats en cours suite au retrait de l’agrément de l’état à la FBF. Aux dernières nouvelles, le président de la République voudrait résoudre cette situation plus tôt que prévu.

Les Championnats suspendus, c’est plus de 400 footballeurs réduits au chômage et des milliers de fans de football voués à l’oisiveté. Autant d’élément qui favorise l’insécurité et l’élévation du taux de chômage. S’il arrivait que le Bénin soit suspendu par la FIFA, il ne pourrait pas participer aux prochaines Eliminatoires. Cela parait banal, mais au fond, au delà de l’aspect sportif, c’est l’économie béninoise qui en perdrait. Un footballeur africain qui signe un bon contrat professionnel à l’étranger rapporte au moins 1 milliard à son pays. Au delà du montant de son transfert, ce joueur investi dans le mobilier et réinvesti ses revenus à sa patrie  créant aussi de l’emploie. Les Eliminatoires, le championnat local et les compétitions officielles servent justement aux joueurs pour la signature de ces contrats bénéfiques à toute une nation.

La rencontre de ce jour a donc pour but d’empêcher la suspension du championnat, de soulager ces centaines de footballeurs et leurs familles vouées de ce fait à la galère. Ce G4 qui se déroulera sous la médiation du chef de l’Etat aura pour objectif d’empêcher une sanction du Bénin qui au final ne profiterait pas aux vrais acteurs. Les réformes pouvant se faire au bout de la corde dont le mandat est en cours.

Malheureusement pour la jeunesse et l’économie béninoise, c’est un GROS POISSON D’AVRIL, pêché ce mercredi 1er Avril dans la lagune de Ganvié à Abomey-Calavi qui est la source de cette information.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!