Le ministre Kerekou a enfin parlé.

Lassé sans doute des critiques qui venaient de tout part par rapport a son silence au sujet de la crise a la Fédération Béninoise de Football, le ministre des sports Modeste Kerekou s’est enfin exprimé hier sur une chaine de télévision. Il était surtout question du match Bénin Cote d’ivoire.

Le ministre a été claire, le sélectionneur du bénin demeure jusqu’à nouvel ordre Denis Goavec mais il reconnait que le président Anjorin Moucharafou lui a fait parvenir une liste de 24 joueurs convoqués par Fortuné Glèlè. Ce qui n’est pas normal selon lui puisque selon les textes seul le sélectionneur peut convoquer les joueurs , le président Anjorin lui aurait répondu que Denis Goavec aurait refusé de travailler avec lui. C’est d’ailleurs cela qui a en croire le ministre a conduit msr Anjorin a limoger Goavec.Le ministre sur ce point  a encore éclaircit en disant qu’il attendait des preuves de msr Anjorin Moucharafou confirmant ses allégations pour entériner ce limogeage.

Le ministre reconnait toutes fois que le contrat de Fortuné Glèlè en tant que coach adjoint expire en juillet 2011, donc au cas ou Anjorin moucharafou prouverait dans les heures a suivre ses accusations contre Denis GOAVEC , Glèlè serait habileté a amener les écureuils au Libéria ou au Ghana pour le match.

Le ministre a quand même dénoncé  l’attitude de Denis Goavec qui a pris partie pour le camp Attolou ,refusant de travailler avec Anjorin Moucharafou alors qu’il s’agit de l’équipe national. Par la même occasion il a salué le communiqué de Msr Victorien Attolou invitant les joueurs a rejoindre le regroupement organisé par Fortuné Glèlè.Il a pour finir inviter le président Attolou a libéré aussi l’entraineur Denis Goavec pour ce match.

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

2 commentaires sur “Le ministre Kerekou a enfin parlé.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *