Entretien exclusif avec ISSIFOU SAHADA, membre de la Fédération Béninoise de Football

Entretien exclusif avec ISSIFOU SAHADA, membre de la Fédération Béninoise de Football
ISSIFOU SAHADA
ISSIFOU SAHADA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seule femme élue le lundi 30 Septembre 2013 au sein du Comité Exécutif de la Fédération Béninoise de Football (FBF), ISSIFOU SAHADA est chargée de la promotion du football féminin. Restauratrice de formation, elle a été pendant une dizaine d’année vice présidente des Buffles du Borgou. Présidente de l’équipe féminine Eternel Fc d’Albarika de Parakou ISSIFOU SAHADA se confie à votre journal. Dans cet entretien qu’elle a bien voulu nous accorder, ISSIFOU SAHADA est revenue sur son parcours au plan sportif avant de nous parler de ses ambitions pour le football féminin au Bénin. Pour mener à bien sa mission, la promotrice du Restaurant « Îles aux oiseaux » de Parakou dit compter sur le soutien de la 1ère dame Chantale Yayi qu’elle choisie d’ailleurs comme Marraine. 

 

 

 Bonjour madame, Vous êtes la seule femme élue membre du comité exécutif de la Fédération Béninoise de Football , le lundi 30 Septembre dernier. Nos lecteurs veulent bien vous connaître :

Je suis Madame ISSIFOU SAHADA, restauratrice de formation, grande amoureuse du cuir rond, vice présidente des Buffles du Borgou pendant une dizaine d’année. Actuellement je suis la présidente du club de football féminin Eternel FC d’Albarika à Parakou.

Vous n’êtes donc une parachutée dans cette fédération ?

(Rire), pas du tout. Vu mon parcours au plan footballistique, je peux vous dire que je ne suis pas du tout une inconnue dans le domaine comme le pensent certaines personnes.

D’où est venue cette passion pour le football ?

Je dois remercier mon mari Lolo Chidiac. C’est de lui que je tire cette passion farouche pour le sport roi. Vous savez très bien que Lolo Chidiac est un pionnier et un mordu du football. Etant donné que j’étais son épouse, elle m’a transmise ce virus dans le sang à travers les deux enfants que lui ai donnés. Je peux donc dire que c’est un héritage que j’ai de ce grand homme Lolo Chidiac que j’ai vraiment aimé à cause du football.

Vos sentiments une semaine après cette élection ?

Mes sentiments sont vraiment des sentiments de joie inestimable. La liste sur laquelle je suis a gagné la confiance des délégués le lundi 30 Septembre 2013 au Palais des Congrès de Cotonou. Je suis très émue. Mais, je tiens à dire à tous les acteurs du football que ce n’est pas un camp qui a gagné. C’est la victoire du football Béninois, car dans les prochains jours, le football Béninois va démarrer en bonne et dure forme.

Madame SAHADA ISSIFOU, vous êtes chargée de la promotion du football féminin dans cette Fédération. Qu’est ce que les femmes peuvent attendre de vous ?

Je voudrais rassurer mes amies femmes que je représente dans le comité exécutif de la FBF que le football féminin sera réveillé de sa léthargie. Je sais que les clubs féminins de football existent du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Je mettrai les bouchés double accompagnée de mes collègues de la Fédération pour rendre visible et viable ce football féminin.

De quels moyens disposez-vous ?

Les moyens, j’en aurai. Je compte sur tout le monde. Nous allons travailler la main dans la main. Mon premier combat est de tout faire pour convaincre les sponsors par la qualité du travail qui se fera dans les jours à venir. Nous ne mettrons en marge personne. Tous les Béninois sont invités à nous aider pour faire développer ce football féminin.

Plusieurs femmes vous ont précédés, mais n’ont pu rien faire. Quelle assurance donnez-vous aux femmes ?

Assurance ! Rire… A la tête du département qui est chargé de la promotion du football féminin, vous avez une femme déterminée. Soyez en sûr, je serai accompagnée par tout le bureau de la Fédération Béninoise de Football (FBF), par toutes les femmes du Bénin et des personnes de très bonne volonté. Il y en a au Bénin. Nous irons à leur recherche et nous allons les trouver afin de demander leur soutien. Je vous annonce la bonne nouvelle : Pour les 4 ans à venir, Madame Chantale de Souza YAYI, Première dame du Bénin est la Marraine du département chargé de la promotion du football féminin. Je vais la rencontrer dans les jours à venir.

Les attaches sont déjà prises ?

Nous sommes en pourparlers actuellement. Nous allons la rencontrer très bientôt et certainement le Président Boni YAYI lui-même.

Vous êtes aujourd’hui membre de la FBF. Quel serait le soutien de votre mari Lolo Chidiac pour la réussite de votre mission ?

Il été un pionnier et un  battant du football Béninois. Par conséquent, je le considère toujours comme un conseillé à mes côtés. Il a beaucoup encore à apporter au football Béninois à travers son sens managérial, son dynamisme et surtout pour l’amour qu’il a pour le football, nous pouvons encore compter sur lui dans tous les sens.

Madame SAHADA ISSIFOU vous êtes la Présidente du club féminin Eternel Fc de Parakou. Parlez de ce club ?

Eternel Fc d’Albarika à Parakou est composé de jeunes filles élèves que nous avons sélectionnées au niveau du Collège d’Enseignement Général d’Albarika. Elles sont très déterminées et aussi dynamiques. Vous les verrez jouer, elles sont vraiment passionnées du football. Ce sont des filles que nous devront aider pour leur sérieux et leur engouement.

Vous êtes désormais du Comité exécutif de la Fbf. Est-ce une consécration pour vous ?

Oui, c’est une consécration pour moi dans la mesure où nous aimons déjà le football. Je travaillais auparavant pour le rayonnement du football dans Parakou. Si aujourd’hui, nous avons accepté être dans le bureau, c’est pour parfaire les choses, essayer de mieux faire.

Vous aviez été Vice présidente des Buffles de Parakou, quel serait votre apport pour ce club phare du Bénin ?

Je ferai de mon mieux. C’est un club qui a souffert depuis le départ de Lolo Chidiac. Les Buffles de Parakou ont connu plusieurs Présidents sans une stabilité. Ce club mérite d’être soutenu. Déjà, j’ai pris certains contacts pour que les Buffles de Parakou soient soutenus. Nous ferons tout pour qu’ils aient enfin un Président d’honneur capable d’aider et de conduire cette équipe.

Votre mot de la fin

Je vous remercie infiniment pour cet entretien. Au moins, le journal l’Indépendant a pensé au football Féminin. Je prie et je demande aux femmes de se joindre à moi pour que nous puissions ensemble faire renaitre notre passion commune qu’est le football.

Réalisation : Pérez LEKOTAN

 

 

 

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

administrator
Éditeur de Benin Football,rédacteur web Email: info@beninfootball.com

Related Articles