Les confidences de Maitre Bastien Salami sur la participation d’Adjobi FC au championnat

Les confidences de Maitre Bastien Salami sur la participation d’Adjobi FC au championnat
Maitre Bastien Salami
Maitre Bastien Salami

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En marge de la première victoire d’Adjobi FC cette saison, une équipe de Beninfootball s’est rapprochée d’un des dirigeants du club de Sakété. Maitre Bastien  Salami a fait des révélations autour de la participation du club à la Ligue 1 cette année, et sur la méthode magique trouvée par eux pour stimuler les joueurs à dominer Mogas 90 lors de la 3e journée.

Adjobi FC, après deux défaites, s’est imposé (1-0) face à Mogas 90 qui totalisait 6 points avant cette rencontre. Une victoire qui  n’étonne pas Maitre Bastien Salami qui révèle que les dirigeants du club s’étaient réunis dans la cité des yan’ sa pour réfléchir sur l’avenir du clubet décider de l’orientation nouvelle à adopter désormais pour le développement et le rayonnement de ce dernier; Après cette réunion, ils  étaient allés rendre visite aux joueurs à leur campement pour les motiver. Les sociétaires d’Adjobi remotivés par les promesses et les meilleures conditions actuelles n’avaient d’autres choix que de mettre à genou les protégés d’Eustache d’Almeida. Il faut dire que l’ancien club de l’international ADENON ou encore de Mouritala Ola Ogounbiyi etc… avait déjà pris 4 points lors de sa double confrontation face aux Pétroliers la saison passée. L’objectif désormais pour le club de Sakété, c’est  de finir dans le Top 5 du championnat et si possible, accrocher une qualification pour une compétition continentale. Adjobi FC se déplacera à Djougou lors de la prochaine journée pour y affronter les Panthères.

« J’ai confiance au bureau d’Augustin Ahouanvoebla »

C’était aussi l’occasion pour Maitre Bastien Salami de se prononcer sur la participation d’Adjobi FC au championnat actuel : « C’est vrai que certains dirigeants du club hésitaient à entamer ce championnat pour des raisons autres que vous énoncez. Mais le réalisme l’a emporté sur la passion. J’ai estimé qu’il fallait laisser les rancunes des élections dans les urnes et travailler avec le nouveau bureau. On n’avait pas le droit de sacrifier cette jeunesse et les laisser dans l’oisiveté à la maison. J’ai confiance au bureau du président Augustin Ahouenvoebla, je sais qu’ils feront du bon travail et j’apporterai ma pierre à l’édifice. C’est le lieu d’inviter tous les acteurs du football à soutenir le nouveau bureau de la Fédération Béninoise de Football  et à œuvrer pour que le football retrouve ses lettres de noblesse au Bénin. »

 

 

 

Laisser un commentaire intéressant par facebook!

administrator
Éditeur de Benin Football,rédacteur web Email: info@beninfootball.com

Related Articles

5 Comments

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • SOUMAILA Akanni , 29 janvier 2014 @ 21 h 06 min

    Je remercie Maître Salami Bastien pour une partie de son intervention qui estime qu’il faut laisser les rancunes des élections pour travailler avec le nouveau bureau de la FBF. Mais cette intervention cache quelques chose que les jours a venir nous feront connaître. Comme nous le savons tous, le frère Salami n’est pas membre dirigeant d’Adjobi Football Club et c’est d’ailleurs une injure pour sa personne en faisant de telle déclaration. Il est vrai vous etes régulier en ces derniers moments en tant qu’invité simple a des séances de réflexion qu’organisent les dirigeants actuels du Club, mais cela ne suffit pas pour s’attribuer la qualité de membre dirigeant. C’est une usurpation de titre qui donne l’impression que tout ce que vous faites derrière le Club est pour des fins politiques.

  • OROBIYI Azize , 25 janvier 2014 @ 19 h 43 min

    Maître Salami, c’est bien tout cela mais je pense que il serait mieux que l’on diminue cette vitesse. Nous venons de commencer le championnat et il reste beaucoup à faire. Je pense aussi qu’il serait mieux d’avoir un poste dans le bureau exécutif de de ADJOBI FC avant de s’auto-proclamer Dirigeant. Nous connaissons bien les dirigeant de ADJOBI et à notre avis vous n’êtes pas encore dans le staff. Participer à des réunions du club ne signifie pas dirigeant. Faire un don à un club ne veut pas dire qu’on est membre. Nous avons besoins de vous mais ce n’est pas comme cela. le président Clément souffre, nous sommes entrain de chercher des fils et filles de Sakété pour l’appuyer mais lorsque vous écrivez qu’on a trouvé une méthode pour dominer Mogas 90 c’est comme si nous n’avons pas de problème. N’empêcher pas les sponsors de nous aider. Je sais que j’ai été trop dur mais il le faut. Tout m’excuse si vous pensez que c’est trop fort. je vous remercie

  • Pérez Lekotan , 22 janvier 2014 @ 11 h 40 min

    Je pense que Maitre Bastien Salami vient de donner une belle leçon à certains acteurs du football au Bénin. Il était contre la liste de Ahouanvoébla avant les élections. Mais après élections, il a d’abord accepté de faire jouer son équipe et dit ensuite qu’il est apte à apporter son soutien pour le rayonnement du football au Bénin. Il rejoint ainsi Gilles Gbaguidi Président de Espoir de Savalou qui est dans la même dynamique. Nous devons laisser la guerre des intérêts personnel et travailler avec le nouveau comité exécutif.

  • Pérez Lekotan , 22 janvier 2014 @ 11 h 39 min

    Je pense que Maitre Bastien Salami vient de donner une belle leçon à certains acteurs du football au Bénin. Il était contre la liste de Ahouanvoébla avant les élections. Mais après élections, il a d’abord accepté de faire jouer son équipe et dit ensuite qu’il est apte à apporter son soutien pour le rayonnement du football au Bénin. Il rejoint ainsi Gilles Gbaguidi Président de Espoir de Savalou qui est dans la même dynamique. Nous devons laisser la guerre des intérêts personnel et travailler avec le nouveau comité exécutif.

  • Pérez LEKOTAN , 22 janvier 2014 @ 11 h 39 min

    Je pense que Maitre Bastien Salami vient de donner une belle leçon à certains acteurs du football au Bénin. Il était contre la liste de Ahouanvoébla avant les élections. Mais après élections, il a d’abord accepté de faire jouer son équipe et dit ensuite qu’il est apte à apporter son soutien pour le rayonnement du football au Bénin. Il rejoint ainsi Gilles Gbaguidi Président de Espoir de Savalou qui est dans la même dynamique. Nous devons laisser la guerre des intérêts personnel et travailler avec le nouveau comité exécutif.

Comments are closed.